RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Entente de principe sur le financement des clubs-conseils en agroenvironnement



QUÉBEC, le 22 janv. 2013 /CNW Telbec/ - Le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron, est heureux d'annoncer qu'une entente de principe sur le financement des clubs-conseils en agroenvironnement a été conclue entre le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) et l'Union des producteurs agricoles (UPA).

« Nous sommes convaincus que le maintien de services-conseils de qualité en matière d'agroenvironnement est essentiel au développement de notre agriculture et notamment à la rentabilité et à la pérennité des entreprises agricoles. Ces services sont indispensables pour assurer la réussite de nos entreprises agricoles », a indiqué le ministre.

Plus de dix millions de dollars seront investis annuellement pour assurer une offre de services-conseils en agroenvironnement de qualité aux exploitants agricoles du Québec. Ainsi, dans un souci constant de répondre aux besoins particuliers des producteurs agricoles, les clubs-conseils en agroenvironnement ajusteront leur offre de services. En effet, les conseillers miseront davantage sur l'accompagnement et le suivi des producteurs dans l'adoption de pratiques agroenvironnementales qui ont une incidence positive sur la qualité de l'eau et la préservation des ressources naturelles.

« J'encourage vivement les producteurs agricoles à faire appel à ces spécialistes pour les aider à relever les défis environnementaux auxquels ils font face. Leur présence dans les fermes québécoises ne peut être que bénéfique, tant pour le producteur que pour l'ensemble de la société », a mentionné M. Gendron.

Le producteur agricole membre d'un club-conseil bénéficie des services de professionnels qui peuvent l'aider, par exemple, à adopter des techniques culturales de conservation des sols, à optimiser l'utilisation des pesticides et à améliorer la gestion des fertilisants.