RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le Conseil des entrepreneurs agricoles est en période de recrutement



L’annonce de l’arrivée de Jacques Cartier à la tête du Conseil des entrepreneurs agricoles (CEA) a suscité beaucoup d'intérêt chez les producteurs agricoles aux quatre coins du Québec.
«Plusieurs agriculteurs ont communiqué avec le CEA afin de manifester leur appui et pour s’informer des façons de se joindre au mouvement, a mentionné M. Cartier. Ils en ont assez des contraintes et des obligations imposées par l’accréditation unique. Ils veulent retrouver la liberté de cotiser à l’organisme syndical de leur choix, celui qui défend réellement leurs intérêts.»
Aux yeux de Jacques Cartier, président du CEA, cela témoigne d’un nombre toujours grandissant de producteurs qui osent s’affirmer et demander des changements à la Loi sur les producteurs agricoles pour permettre l’accréditation multiple.
Ainsi, le CEA amorce présentement une campagne de recrutement pour augmenter son membership.
Le vent dans les voiles
Depuis sa fondation il y a un peu plus de 2 ans, le CEA a vu deux nouvelles associations se joindre à lui et son nombre de producteurs a triplé pour franchir le cap des 2 500. Il s’agit d’agriculteurs de différentes régions du Québec, de petites fermes comme de plus importantes.
Grâce au travail des Céréaliers du Québec, qui est une organisation membre du CEA, le référendum sur l'agence de vente du blé tenu en mai dernier par la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec a démontré que 82 % des producteurs ont rejeté ce service obligatoire rendu par la Fédération des cultures commerciales. Pour M. Cartier, ce résultat prouve une fois de plus que les producteurs agricoles veulent retrouver leur liberté de gérer eux-mêmes leurs affaires en fonction des particularités et des objectifs de leur ferme.
«Les appuis actuels facilitent nos démarches politiques auprès du gouvernement pour revendiquer le pluralisme syndical, mais aussi l’abandon des liens entre l'accès aux programmes gouvernementaux et l’obligation de payer pour des services qui nous sont imposés», a précisé M. Cartier.
«Nous invitons tous les agriculteurs, groupes ou associations qui partagent notre vision et veulent devenir membres, à contacter le CEA par téléphone au (450) 278-5562 ou sur Internet à www.leconseil.net », a conclu M. Cartier.
Liens:
CEA: www.leconseil.net
Céréaliers du Québec : www.cerealiersduquebec.com
Association de défense des producteurs de bovins : www.adpb.ca
Association des jardiniers maraîchers du Québec : www.ajmquebec.com
Association des producteurs de gazon du Québec : www.gazoncultive.qc.ca
Association des producteurs-transformateurs des produits de l’érable :
www.siropderablequebec.ca