RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Investir pour accroître la compétitivité des producteurs de plantes fourragères



Brandon (Manitoba), 12 décembre 2012 – Le secteur fourrager et herbager du Canada améliorera sa compétitivité à l'échelle internationale grâce à un investissement du gouvernement Harper. Le député Merv Tweed (Brandon-Souris) a annoncé aujourd’hui, au nom du ministre de l'Agriculture Gerry Ritz, un investissement à l'Association canadienne pour les plantes fourragères (ACPF) pour l'aider à accroître la compétitivité des producteurs de plantes fourragères sur le marché international. L’annonce est faite alors que les membres de l’ACPF participent à une conférence de deux jours à Mississauga sur l’innovation dans les industries fourragère et herbagère.
« La priorité de notre gouvernement demeure l’économie et le secteur agricole du Canada y joue un rôle important en contribuant au maintien d’une économie canadienne forte, a déclaré le député Tweed. Cette contribution nous aidera à accroître l'accès aux marchés des produits de première qualité du Canada et renforcera notre économie en rehaussant la réputation de nos agriculteurs à titre de premiers fournisseurs de fourrages au monde. »
Cette contribution de plus de 51 000 $ permettra à l'ACPF de mener des activités de marketing et de communication innovatrices dans les marchés émergents et existants afin d'accroître la compétitivité du secteur fourrager et herbager du Canada. L'ACPF préparera des trousses de promotion et d'information à l'intention des acheteurs internationaux, créera du matériel d'exposition pour le développement des marchés et participera à des foires commerciales internationales.
« Comme les débouchés pour les produits fourragers canadiens sont de plus en plus nombreux à l’échelle mondiale, l’ACPF doit déployer plus d’efforts pour développer ces marchés, a déclaré le directeur exécutif de l'ACPF, Wayne Digby. Le soutien offert par le programme Agri-marketing nous a aidé à faire progresser certains dossiers, notamment les protocoles pour l’exportation de la fléole des prés et de la luzerne en Chine, le développement du marché américain par le truchement du salon World Dairy Expo et la formation des exportateurs de plantes fourragères pour qu’ils soient prêts à affronter le marché. Grâce à l’appui du programme Agri marketing, nous pouvons mettre l’accent sur les marchés prioritaires et faire réellement une différence. »
Les fourrages du Canada sont internationalement reconnus, grâce aux installations de transformation de renommée mondiale, aux environnements culturaux sains et naturels et à l’infrastructure de transport d’avant-garde du Canada. En 2011, le Canada a exporté du foin et des produits fourragers d'une valeur de plus de 111 millions de dollars dans plus de 20 pays. Le Canada est le quatrième exportateur de produits fourragers en importance au monde, et il détient environ 4 p. 100 du marché mondial.
Par le truchement du programme Agri-marketing de Cultivons l'avenir, le gouvernement Harper investit 88 millions de dollars pour aider l'industrie à mettre en œuvre des stratégies internationales à long terme, y compris des activités de développement des marchés internationaux, de défense des intérêts commerciaux d'une industrie à l'autre, de sensibilisation des consommateurs et de promotion de l'image de marque.
Le gouvernement Harper a fait du développement des marchés une priorité du cadre Cultivons l’avenir 2. La présente annonce est un autre exemple des mesures prises pour améliorer la compétitivité et stimuler l'innovation et la croissance à long terme du secteur agricole canadien.
Pour obtenir d’autres précisions sur le programme Agri-marketing, veuillez consulter le site www.agr.gc.ca/agri-marketing
Pour en savoir plus sur l’ACPF, veuillez visiter le site www.canadianfga.ca/francais/.
Jeff English Attaché de presse Cabinet de l'honorable Gerry Ritz