RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L'ADPBQ demande la récusation de deux régisseurs




par Jean-Pierre Lemieux
En plus d'avoir fait une demande d'enquête sur un cas possible de fraude, l'Association de défense des producteurs de bovins du Québec, est aussi devant la Régie des marchés agricoles du Québec pour demander la suspension des contributions à la suite de la faillite de l'abattoir Levinoff-Colbex.
L'audience qui a eu lieu à Montréal le 27 novembre a été houleuse et s'est terminée par la récusation d'une régisseure. L'ADPBQ demandant même le départ des deux autres régisseurs.
Rencontré jeudi dernier à Sainte-Anne-du-Sault lors de l'assemblée générale de l'ADPBQ, M. Adrien Breault a indiqué que la demande sera faite devant la Cour supérieure ayant perdu confiance d'avoir une écoute impartiale.
Un autre membre de l'ADPBQ, M. Vincent Kelhetter, a indiqué avoir vu mercredi dernier au Congrès de l'UPA, l'un des deux régisseurs précisant même qu'il portait la cocarde de l'UPA.
Quoiqu'il est soit, il doit y avoir une audience demain le 12 décembre , l'avis de séance publique est sur le site de la Régie et doit porter sur: « Demande de faire enquête en vertu des articles 5, 26 et 163 de la Loi sur la mise en marché des produits agricoles, alimentaires et de la pêche ».