RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Accaparement des terres agricoles : des solutions face à une problématique aux portes du Québec



LONGUEUIL, QC, le 27 nov. 2012 /CNW Telbec/ - En avril 2012, un premier rapport de l'Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC) apportait un éclairage nouveau sur le phénomène d'accaparement des terres agricoles en identifiant, notamment, les pratiques spéculatives de plusieurs acteurs financiers comme un des facteurs pouvant expliquer cette explosion de transactions foncières dans le monde.
Selon l'IRÉC, premier groupe de recherche à documenter rigoureusement le phénomène au Québec, la crise financière de 2008 a généré les conditions pour une véritable « ruée » vers les terres, considérée comme une valeur refuge par les gestionnaires de fonds en temps de crise. L'augmentation de la demande de produits de base, en particulier la nourriture et les biocarburants ainsi que la financiarisation du secteur agricole, a en effet transformé les terres en actifs sûrs et rentables pour le portefeuille des investisseurs. Là se situe l'origine véritable du phénomène et c'est de cette façon que le Québec sera éventuellement entraîné dans la tourmente si rien n'est fait.
Plusieurs grandes fortunes québécoises et acteurs financiers privés se positionnant déjà dans le marché des actifs fonciers au Québec, l'Institut franchit une seconde étape et se démarque encore une fois en publiant un deuxième rapport sur le phénomène, cette fois sur des solutions tangibles, novatrices et structurantes pour protéger l'une des composantes les plus fondamentales de notre modèle agricole.
Quoi : Déjeuner de presse - Deuxième rapport de l'IRÉC sur le phénomène d'accaparement des terres agricoles
Qui :
M. Marcel Groleau, président général, Union des producteurs agricoles
M. Robert Laplante, directeur général de l'IRÉC et coauteur du rapport
M. François L'Italien, chercheur à l'IRÉC et coauteur du rapport
M. Alain Audet, président, Fédération de la relève agricole du Québec
Quand : Jeudi 29 novembre, 8 h 30
Où : Hôtel Gouverneur Place Dupuis, Salon Québec 1415, rue Saint-Hubert, Montréal
Source : Éliane Hamel Directrice, Service des communications Union des producteurs agricoles