RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Pas d'aide particulière pour les producteurs indépendants



Jean-Pierre Lemieux
En demandant à la Financière agricole de devancer « la mesure d'efficacité dite du 25% » de l'ASRA, le ministre de l'Agriculture du Québec veut venir en aide aux entreprises agricoles. Une enveloppe de 9 M$ permettra d'aider directement les producteurs de porc.
La Vie agricole a tenté de savoir si cette mesure allait toucher particulièrement les éleveurs de porcs indépendants. Par courriel, M. André Simard, adjoint au chef de cabinet du ministre de l'Agriculture a été très clair : « l'annonce touche l'ensemble des producteurs de porcs, intégrateurs ou indépendants du régime collectif actuel de l'ASRA ».
Les compensations sont proportionnelles au partage de la prime d'assurance. « Les entreprises qui dépassent trois fois le modèle de référence le partage est 50/50 alors que pour les autres c'est 1/3 producteur 2/3 la Financière ».
Dans le communiqué publié fin octobre, le ministre de l'Agriculture, M. François Gendron déclarait : « Notre gouvernement a la ferme intention d’abolir définitivement la mesure dite du 25 %, comme nous nous y sommes engagés durant la campagne électorale »
Selon les statistiques de la Fédération des producteurs de porcs (UPA) « il y a 3 560 producteurs et productrices de porcs au Québec. Cela signifie donc que 258 producteurs se sont retirés par rapport à 2010 ».