RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Deux piliers de l'alimentation au Québec sont intronisés au Temple de la renommée de l'A.D.A.



LA MALBAIE, QC, le 9 nov. 2012 /CNW Telbec/ - À l'occasion de son 57e congrès annuel, l'Association des détaillants en alimentation du Québec (A.D.A.) a intronisé à son Temple de la renommée section membres-fournisseurs - pour le volet individuel - M. Réal Ménard, nouvellement retraité et ancien président du secteur boulangerie et produits surgelés chez Les Aliments Maple Leaf/Canada Bread ainsi que - pour le volet corporatif - les 100 ans de la marque Lafleur détenue par Olymel s.e.c.
Le Temple de la renommée de l'A.D.A. vise à reconnaître les individus et les entreprises qui, au fil du temps, se sont démarqués au sein de l'industrie alimentaire québécoise. Les lauréats sont sélectionnés par leurs pairs, pour leur sens aigu des affaires, leur capacité d'innover et leurs normes de qualité supérieure. Ce sont des individus et des entreprises qui, grâce à leur vision et à leur acharnement, permettent au Québec de demeurer l'un des endroits au monde où le panier d'épicerie reste varié, abondant et abordable à longueur d'année.
À propos de M. Réal Ménard (lauréat volet individuel)
Véritable ambassadeur, M. Ménard possède plus de 30 ans d'expérience dans l'industrie de l'alimentation au Canada, aux États-Unis ainsi qu'en Europe. Il a occupé plusieurs postes clés notamment chez Les Aliments Maple Leaf, Culinar et Nabisco. C'est un homme d'équipe dont le leadership est reconnu et apprécié par ses pairs. Cela l'a amené à occuper un rôle déterminant lors de l'intégration des activités de Multi-Marques et de Ben's Bakery à celles de Maple Leaf et de Canada Bread. Il a été reconnu, en 2005, par le Conseil de la transformation agroalimentaire du Québec (CTAC) pour son importante contribution au développement de l'industrie de l'alimentation. M. Ménard est une personne qui s'implique également dans la communauté. Il a consacré beaucoup de temps à différentes organisations tels Centraide et l'Orchestre symphonique de Laval. Pour toutes ces raisons et plus encore, M. Réal Ménard mérite sa place au Temple de la renommée section membres-fournisseurs de l'A.D.A.
À propos des 100 ans de la marque Lafleur (lauréat volet corporatif)
S'il y avait un synonyme du mot charcuterie au dictionnaire et dans le secteur de la transformation agroalimentaire québécois, ce pourrait être le nom de Lafleur. Cette grande marque, une des plus connues et appréciées au Québec et aujourd'hui détenue par Olymel s.e.c., célèbre, en 2012, ses 100 ans d'existence sous le même nom de Lafleur. Elle fut à l'origine le fruit du travail d'un boucher-charcutier de Québec du nom d'Alphonse Lafleur établi, en 1912, sur la 5e Rue à Limoilou. Tous ceux qui ont eu le privilège de gérer cette marque à travers ses 100 ans d'existence, auront su l'adapter à l'évolution du marché et la renouveler sans jamais rompre le lien avec la tradition du terroir dont s'était d'ailleurs inspiré le fondateur.
100 ans après sa fondation, Lafleur représente aujourd'hui 15 millions de kilos de charcuteries réparties dans plus de 60 produits dans 8 catégories : le bacon frais, le bacon précuit, les saucisses fumées, les saucisses fraîches, les jambons, les charcuteries prétranchées, les charcuteries au comptoir et les cretons. Plus de 2 000 employés mettent la main à la fabrication des produits Lafleur dans 7 établissements d'Olymel. Mais au-delà de ces chiffres impressionnants, c'est avant tout le maintien d'une tradition qui remonte à 1912, la transmission d'un savoir-faire à travers plusieurs générations d'entrepreneurs et de travailleurs, la préservation d'une forte identité de produits associée intimement à 100 ans d'histoire de l'alimentation au Québec qui font de Lafleur une grande marque.
À propos de l'A.D.A.
L'A.D.A. est la seule association qui représente l'ensemble des détaillants en alimentation propriétaires du Québec. Elle est dirigée par des détaillants et pour les détaillants. Sa mission est de défendre et de représenter les intérêts professionnels, sociopolitiques et économiques des quelque 8 000 détaillants en alimentation, quels que soient leur bannière et le type de surface qu'ils opèrent.
La section membres-fournisseurs de l'A.D.A. vise à maximiser la synergie entre les intervenants afin de trouver des solutions aux problèmes communs que vivent les fournisseurs, les distributeurs et les marchands dans le domaine de l'alimentation.
SOURCE : ASSOCIATION DES DETAILLANTS EN ALIMENTATION DU QUEBEC (ADA)
Mathieu Fraser Conseiller, communications et affaires publiques Association des détaillants en alimentation du Québec