RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

``Patrons et employés dans un même syndicat. C'est absurde et anti-syndical.`` dit Garon



Par Gérard Samet et Yannick Patelli

LVA : Que pensez-vous du dossier du gaz de schiste au Québec, de son exploitation éventuelle et du moratoire que veut imposer le gouvernement Marois !

 

Jean Garon : Tant que nous ne connaissons pas les technologies pour exploiter les gaz de schiste sans conséquence sur l'environnement, il faut utiliser les ressources énergétiques renouvelables dont nous disposons encore en quantité, comme l'eau, le vent et aussi développer l'énergie solaire.



LVA :  Pensez-vous que la fin du nucléaire, tel que souhaité par le gouvernement Marois, est la solution pour le Québec et son développement énergétique !

 

JG : Comme nous avons des alternatives au développement nucléaire qui lui est plus à risque pour l'environnement, il faut se concentrer sur les ressources énergétiques renouvelables dont nous disposons toujours en quantité considérable. Il faut avant tout rechercher les intérêts supérieurs du Québec plutôt que des fournisseurs à la caisse électorale.



LVA :  Croyez-vous que l’accréditation syndicale unique est ce qui sert le mieux les agriculteurs du Québec aujourd’hui !

 

JG : L'accréditation syndicale unique se justifiait lorsque les agriculteurs avaient choisi la ferme familiale indépendante comme modèle de production.  Aujourd'hui avec l'intégration privée et coopérative, le modèle de production agricole a changé et l'accréditation syndicale devrait s'adapter aux changements survenus si l'on veut que les agriculteurs y trouvent leur compte. Et surtout qu'il n'y a aucune justification pour que l'U.P.A. représente patrons et employés dans un même syndicat. C'est absurde et anti-syndical !



LVA : Quelles sont vos perceptions du nouveau gouvernement en général et face aux défis de l’agriculture en particulier !

JG : L'avenir nous le dira.