RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Se chauffer à la biomasse



Avec le problème des gaz à effet de serre et aussi avec le besoin de bien gérer la forêt, nous entendons parler de plus en plus de la « biomasse forestière ». Ressources naturelles du Canada donne cette définition : « Le terme biomasse renvoie à la matière biologique vivante ou récemment vivante qui peut servir de source d'énergie ou entrer dans la production industrielle et désigne communément la matière végétale cultivée en vue de servir de biocombustible ».
Ressources naturelles du Québec offre même un programme d'attribution de biomasse forestière. Cela peut être une façon de soutenir de nouvelles possibilités de développement économique et de faciliter la réalisation des stratégies d'aménagement forestier et même de favoriser la réhabilitation des forêts de feuillus.
Une entreprise de l'Estrie offre une solution de chauffage. Sequoia Industries présente un système comprenant un générateur d'énergie, un fluide caloporteur, un système de canalisation hydrothermiques et des cabinets de chauffage. Ce système peut être une installation permanente ou une unité mobile. Que ce soit pour chauffer un sous-sol, un garage, un atelier, une usine ou une serre pour des applications rédentielles, commerciales industrielles ou agricoles Sequoia permet d'utiliser de la biomasse, du bois non valorisé c'est à dire des résidus forestiers. Vidéo: http://www.sequoiaindustries.ca/tva_bluesky.php