RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

19 septembre 2010



19/09/2010 07:05:00
St-Hyacinthe, QC, le 17 sept. 2010 - L’Union paysanne tient à dénoncer vertement le double langage utilisé par l’Union des producteurs agricoles dans le dossier des gaz de schiste. Dans une récente entrevue, Pierre Lemieux, son 1er vice-président, souligne que l’UPA serait inquiète de la sécurité des producteurs et de la contamination de la nappe phréatique que pourrait entraîner l’exploitation des gaz de schiste.

À lire...
01/09/2010 07:05:00
par Gérard Samet, Journaliste
L’UPA distribue seule l’argent provenant du fédéral à ses adhérents. Sous le nom impressionnant de « Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec » (CDAQ), se cache un organisme étonnant.
Le CDAQ a comme mission de distribuer au Québec l’argent public fédéral pour financer les projets agricoles méritants. Par une bizarrerie liée au contexte de monopole syndical, l’Union des producteurs agricoles (UPA) a été choisie pour administrer cette caisse à subventions. Les principaux bénéficiaires des financements sont pourtant des projets présentés par l’UPA elle-même. L’UPA est-elle juge et partie ? État des lieux d’un conflit d’intérêts potentiel.
Lire le texte de Gérard Samet sur le site de La Vie agricole