RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Aide aux entrepreneurs du secteur porcin : avance de compensation de 50,2 M$



LÉVIS, QC, le 28 sept. 2012 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec, en appui aux entreprises québécoises du secteur porcin, devance le versement des compensations en assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA). Ainsi, La Financière agricole versera prochainement plus de 50,2 millions de dollars à près de 1 100 producteurs de porcs et de porcelets bénéficiant de ce programme. Cette troisième avance représente une compensation nette de 5,42 dollars par porc et de 67,73 dollars par truie.
« Le gouvernement pose un geste concret afin de soutenir et d'accompagner les producteurs de porcs québécois qui œuvrent actuellement dans un contexte difficile, caractérisé par une augmentation importante des frais d'alimentation et une récente diminution du prix sur le marché », a affirmé le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron.
Rappelons que La Financière agricole verse des compensations aux producteurs lorsque le prix de vente moyen d'un produit est inférieur au revenu stabilisé établi en fonction du coût de production. La Financière agricole a ainsi déjà versé, en juin dernier, aux producteurs de porcs et de porcelets, une somme de 24,1 millions de dollars à titre de première avance pour l'année d'assurance 2012 et de 32,5 millions en août comme seconde avance. Au total, 106 millions de dollars auront donc été versés aux producteurs du secteur porcin au cours des derniers mois.
Avec un encours de prêts qui atteint 4,4 milliards de dollars et des valeurs assurées qui s'élèvent à près de 4,8 milliards de dollars, La Financière agricole joue un rôle de premier plan dans le développement du secteur agricole et agroalimentaire québécois. Pour assurer la stabilité économique et financière des entreprises, elle met à leur disposition des produits et des services de qualité en matière de protection du revenu et d'assurance agricole, de capital de risque, ainsi que de financement agricole et forestier. Pour ce faire, elle compte sur une équipe multidisciplinaire qui œuvre dans un réseau de centres et de comptoirs de services répartis sur l'ensemble du territoire québécois.
Source : Mélanie Fiset La Financière agricole du Québec