RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Expo-champs 2012, succès sur le thème de la famille



par Annie Cloutier
La 14e édition de l’Expo-Champs s’est déroulée du 27 au 30 août dernier à Saint-Liboire, tout près de l’autoroute 20. Un succès pour l’événement qui a misé sur le thème de la famille cette année. En somme, 10 800 visiteurs ont parcouru un terrain de 80 acres où 260 exposants étaient rassemblés. L’Expo-Champs, dont le directeur général est M. Léon Guertin, a bénéficié d’un terrain remis à neuf cette année. Celui-ci ayant été endommagé par l’ouragan Irène l’an dernier à pareille date. Ainsi, des travaux de drainage ont été réalisés de même que l’ajout d’un stationnement pour accueillir les visiteurs.
Chaque jour, des démonstrations commentées ont eu lieu afin de faire connaitre de nouvelles machineries. Parmi celles-ci, des démonstrations de faucheuses papillon et des déchaumeurs ont attiré des foules considérables malgré la chaleur et le soleil qui étaient aussi au rendez-vous. Il était aussi possible de voir différentes parcelles ensemencées par les nouvelles semences des compagnies reconnues. Sans compter le déjeuner-conférence présenté par Pionner en collaboration avec BMO Banque de Montréal qui a attiré près de 500 visiteurs, selon les organisateurs. Des essais libres de différentes machineries avaient aussi lieu tous les jours.
L’énergie verte au rendez-vous
Parmi les nouveautés intéressantes, la compagnie Écoloénergie a présenté des éoliennes domestiques de marque « hummer ». Des éoliennes qui grâce à une entente avec Hydro-Québec permettent de faire des économies d’énergie tout en s’autofinançant. L’option tarifaire de mesurage net fait le cumul des économies réalisées chaque mois grâce à l’éolienne et celles-ci sont comptabilisées pour la financer. « Certains critères doivent être pris en compte pour faire la demande, mais généralement avec quelques ajustements à la ferme, il est possible d’être éligible», explique le propriétaire de la compagnie. Les économies possibles? Difficile à dire, il faut évaluer la force des vents dans votre région à partir des statistiques d’environnement Canada. Cela prend 10 ans maximum pour rembourser l’éolienne domestique.
Presse à l’huile d’oléagineux
Nous avons aussi vu un système de presse à l’huile d’oléagineux pouvant être installé directement à la ferme. Cette presse permet de produire du tourteau d'oléagineux. Une tonne de graines peuvent être traitées par jour de façon continue, c’est-à-dire 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Cela assure une alimentation de qualité au troupeau laitier qui consomme des aliments frais fabriqués avec les graines d’oléagineuse de la ferme. Une autre façon de devenir autosuffisant. La presse est fabriquée en Ontario par la compagnie Energrow.
La betterave sucrière est de retour
La betterave sucrière est de retour au Québec. Une parcelle installée par la compagnie Betaseed montrait des plans de ces betteraves. Selon le responsable du côté américain, Craig Talley, elle offre une bonne alternative au maïs pour la production d’éthanol. Utilisée aux États-Unis et en Europe, la betterave sucrière s’utilise aussi très bien en rotation avec le maïs, le blé ou le soya. Pour la production d’éthanol, 1 tonne de betterave sucrière peut produire 17, 5 gallons d’éthanol. Les coûts de production sont d’environ 4000 $ par acre tout compris (semences, fertilisation, récolte).
L’agriculture plus que jamais
Pour une septième année consécutive, Financement agricole Canada était le partenaire officiel de l’Expo-Champs. Ils y ont tenu la campagne L’agriculture plus que jamais qui sert à valoriser la perception de l’agriculture chez le grand public. Ainsi, un sondage a révélé que la population canadienne considérait en général que l’avenir de l’agriculture n’était pas prometteur. Pour redorer l’image de l’agriculture chez les Canadiens, les visiteurs d’Expo-Champs étaient donc invités à manifester leur fierté d’être agriculteur en se faisant prendre en photo au café bistro – BMR Agri zone. Ces photos étaient ensuite affichées sur Facebook où les agriculteurs pouvaient par la suite raconter leurs histoires. Ils pouvaient aussi se procurer un t-shirt à l’effigie de l’Agriculture plus que jamais.
Jeunes agriculteurs élites de l’année
En marge du l’exposition, le mercredi 29 août, à l’Hôtel des Seigneurs, situé à Saint-Hyacinthe, il y a aussi eu la soirée gala des jeunes agriculteurs élites du Canada. Cette année, c’est Martin Brodeur Choquette et Johanne Cameron de la bergerie Marovine qui ont remporté le concours. Ceux-ci ont une entreprise qui se spécialise en production ovine et en grande culture à Saint-Charles-sur-Richelieu.