RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les producteurs de soja auront de l'aide pour la recherche



Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard), le 22 août 2012 - Avec le soutien du gouvernement Harper, les cultivateurs de soja canadiens profiteront d'un projet de recherche visant à trouver des variétés de soja qui permettront d'étendre les possibilités d'exportation au marché japonais. Au nom du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, son secrétaire parlementaire, Pierre Lemieux, accompagné de la ministre du Revenu national, Gail Shea (Egmont), a annoncé aujourd'hui le versement de plus de 800 000 $ pour aider l'industrie du soja à mettre au point des variétés qui répondent aux goûts et aux demandes des consommateurs japonais.
« La principale priorité de notre gouvernement demeure l'économie, et les investissements innovateurs ont un rôle important à jouer dans la promotion d'une nouvelle croissance économique au profit de nos producteurs agricoles, a déclaré le secrétaire parlementaire Lemieux. Cet investissement aidera nos producteurs de soja à alimenter le marché japonais en expansion, créant ainsi de nouveaux débouchés qui permettront d'augmenter les ventes et les profits. »
L'Eastern Canada Oilseeds Development Alliance (ECODA) expérimentera des variétés de soja et des produits dérivés pour en déterminer le goût, la texture, l'odeur et l'aspect particuliers afin de trouver la variété qui répond le mieux aux demandes du marché japonais. Des obtenteurs de végétaux, des chercheurs en génomique et en bioscience, des cultivateurs et des clients participeront tous aux évaluations. Grâce à ce système de tri, il sera possible d'identifier les composés biochimiques du soja qui donnent à ses produits leur goût et leur texture distincts, et ce résultat sera, en retour, lié aux travaux de sélection du soja.
Le gouvernement Harper soutient pleinement le transfert, du laboratoire au marché, de l'innovation issue des recherches pour qu'elle profite aux agriculteurs, aux producteurs et à l'économie canadienne. Ce projet permettra de tester des variétés de soja mises au point durant l'exécution en 2010 de l'Eastern Canada Oilseed Development Initiative de l'ECODA, qui a reçu 3,2 millions de dollars de l'Initiative Développement de produits agricoles innovateurs (DPAI), préparant ainsi davantage ces nouvelles variétés à la commercialisation.
« L'ECODA insiste sur des recherches qui engagent des partenaires de la chaîne d'approvisionnement et des projets qui ont un lien direct avec le marché, a déclaré Rory Francis, président de l'ECODA. Grâce à la commercialisation des résultats de la recherche, les producteurs et les transformateurs bénéficieront d'un profit sur les 269 000 $ qu'ils ont investis dans ce projet de recherche. »
Tateno International Inc., un importateur et grossiste de Tokyo, au Japon, a collaboré avec le partenaire de la chaîne d'approvisionnement d'ECODA, Sevita International, pendant plusieurs années afin d'importer le soja canadien qu'il utilise dans ses produits à valeur ajoutée.
Le président de la société, Koichi Tateno a déclaré : « Nous sommes heureux de participer à ce projet excitant. Il nous apporte à tous la possibilité de mieux déterminer les variétés de soja canadiennes qui correspondent le plus étroitement aux besoins de notre marché des aliments. »
ECODA réunit des partenaires de l'Ontario, du Québec et des Maritimes. Ces partenaires comprennent Sevita International (Inkerman, en Ontario, et Belle River, à l'Î.-P.-É.), TRT-ETGO du Québec (Bécancour, au Québec), l'Atlantic Grains Council et la Prince Edward Island AgriAlliance. ECODA a pour mission de coordonner les efforts de producteurs, de transformateurs, d'exportateurs, de chercheurs et d'organismes gouvernementaux visant à augmenter la valeur économique et l'impact du secteur des oléagineux dans l'Est du Canada.
Cet investissement provient du Programme d'innovation en agriculture (PIA) - une initiative de 50 millions de dollars annoncée dans le cadre du Plan d'action économique du Canada 2011. Le PIA s'inscrit dans l'engagement du gouvernement à aider les producteurs canadiens à tirer parti des sciences et technologies de pointe. Le PIA accélère l'élaboration et la commercialisation de nouveaux produits, technologies et processus novateurs pour le secteur agricole.
Source: Meagan Murdoch Directrice des communications Cabinet de l'honorable Gerry Ritz