RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le compte à rebours du libre choix du mode de commercialisation a commencé dans l'Ouest canadien



Saskatoon (Saskatchewan), le 31 juillet 2012 - Le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a souligné aujourd'hui l'avènement du libre choix du mode de commercialisation pour les producteurs de blé, de blé dur et d'orge de l'Ouest canadien. Le ministre Ritz a lancé le compte à rebours du libre choix en compagnie du sénateur Donald Plett, de la députée locale Kelly Block (Saskatoon-Rosetown-Biggar) et des représentants de l'industrie céréalière de l'Ouest.
« Dans 12 heures à peine, les portes du marché libre vont enfin s'ouvrir, a déclaré le ministre Ritz. Le gouvernement Harper a rempli son engagement de longue date à offrir aux producteurs de blé et d'orge de l'Ouest la même liberté d'entreprise que celle dont les autres agriculteurs du Canada jouissent depuis longtemps. »
Le compte à rebours du libre choix du mode de commercialisation a commencé aujourd'hui au complexe Innovation Place de Saskatoon, en Saskatchewan. L'emplacement choisi pour l'événement symbolisait l'accroissement du potentiel d'investissement, d'innovation et de concurrence de l'industrie céréalière de l'Ouest dans un contexte de libre marché.
Le gouvernement Harper a fait de l'économie sa priorité numéro un et le secteur agricole joue un rôle important en créant des emplois et en maintenant la vigueur de cette même économie. Le Canada vient au cinquième rang mondial des exportateurs de produits agricoles et alimentaires. Les exportations canadiennes de ces produits ont atteint un sommet sans précédent et totalisé plus de 40 milliards de dollars l'an dernier.
« Nous avons hâte à la journée historique de demain où les producteurs de blé et d'orge de l'Ouest canadien pourront enfin commencer à mener leurs activités commerciales comme bon leur semble, a déclaré le sénateur Plett. Le libre choix du mode de commercialisation permettra à nos vaillants agriculteurs d'obtenir de meilleurs résultats en traitant directement avec les acheteurs sur le marché. » Pour obtenir d'autres précisions sur le libre choix du mode de commercialisation, veuillez visiter le site Web www.agr.gc.ca/liberte.
Source: Meagan Murdoch