RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Projet-pilote sur le commerce interprovincial de la viande



Québec , le 30 juillet 2012 - Le ministre de l’Industrie et ministre d’État (Agriculture), M. Christian Paradis, et la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet, au nom du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec et député d’Abitibi-Est, M. Pierre Corbeil, annoncent l’octroi d'une contribution de plus de 375 000 dollars pour la réalisation d’un projet pilote fédéral-provincial sur le commerce interprovincial de la viande. Ce projet vise à évaluer les défis qu’implique la mise en place des nouvelles exigences sur l’inspection des viandes et, ultimement, de développer le commerce interprovincial de la viande.
À l’échelle canadienne, 13 entreprises participent à ce projet pilote, dont une au Québec; Produits de nos Grands-Mères N.D. inc. située dans la région de la Mauricie, cette entreprise de conserveries transforme et commercialise notamment du poulet désossé, du bouillon de poulet 100 % naturel, du porc désossé, des œufs marinés, de la sauce à la viande, du ketchup aux fruits, du ketchup-maison, des saucisses marinées, de la mayonnaise et des vinaigrettes.
« Le gouvernement du Canada est heureux d’appuyer le projet-pilote sur le commerce interprovincial de la viande, a déclaré le ministre Paradis. Cette initiative est un pas en avant vers la réduction des obstacles au commerce interprovincial et permettra aux producteurs et aux transformateurs de viandes du Québec, ainsi qu’à ceux du reste du pays, de partager leurs produits sains et de qualité supérieure avec davantage de consommateurs canadiens. »
« Avec ce projet-pilote, le gouvernement du Québec a de nouveaux espoirs d’avoir accès, plus aisément, au marché interprovincial. Je suis fier que Produits de nos Grands-Mères ait été choisie pour ce projet. Elle est un bel exemple d’entreprise qui sait faire face à la concurrence et se tailler une place de choix sur les marchés extérieurs. Sans aucun doute, cette entreprise d’ici saura faire honneur au Québec et à la région de la Mauricie », a déclaré la ministre Boulet.
« La transformation alimentaire est importante pour la croissance de l'ensemble de l'industrie bioalimentaire du Québec. C’est aussi un moteur clé de notre économie, mais aussi et, surtout, un secteur essentiel à la vitalité de nos régions. Je suis heureux que Produits de nos Grands-Mères puisse représenter le Québec. C’est grâce à des entreprises comme celles-ci que nous arriverons à donner le goût du Québec à l’extérieur de la province et à démontrer que choisir les Aliments du Québec, c’est toujours le bon choix! », a fait savoir le ministre Corbeil.
Mentionnons que l’aide financière provient d’une part du gouvernement du Québec, plus de 150 000 dollars, et d’autre part du gouvernement fédéral, plus de 225 000 dollars, par l’entremise du fonds Agri-flexibilité, dans le cadre du Plan d'action économique du Canada. Les fonds du programme Agri-flexibilité sont importants pour la mise en œuvre de nouvelles initiatives qui aideront le secteur agricole à faire face aux pressions et à améliorer sa compétitivité, notamment en finançant des projets qui réduisent les coûts de production, améliorent la durabilité de l'environnement, favorisent l'innovation et relèvent les défis du marché.
Produits de nos Grands-Mères fabrique des produits certifiés Aliments préparés au Québec sous cinq marques différentes. Rappelons que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a mis sur pied la campagne « Aliments du Québec : toujours le bon choix! » qui vise à rappeler aux consommateurs et aux entreprises bioalimentaires que l’achat et l’offre de produits alimentaires québécois constituent toujours le bon choix sur les plans individuel, social et économique.