RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Restauration des sols utilisés pour les cultures fourragères



Dawson Creek (Colombie-Britannique) - La région de la rivière de la Paix de la Colombie-Britannique sera en mesure de mieux utiliser les sols affectés aux cultures fourragères grâce à un investissement du gouvernement Harper. Le député Bob Zimmer a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, un investissement qui aidera la Peace River Forage Association (PRFA) de la Colombie-Britannique à effectuer des recherches et des essais sur la remise en végétation de terres agricoles touchées par le forage pétrolier et gazier, et ce, de façon à réduire l'érosion du sol et l'envahissement par les mauvaises herbes et à accroître les cultures fourragères.
« La grande priorité de notre gouvernement reste l'économie, et les producteurs de cultures fourragères de la Colombie-Britannique sont un très bon exemple de ces agriculteurs qui travaillent fort et qui aident à garder notre économie en bonne santé, a déclaré le député Zimmer. Cet investissement permettra aux producteurs d'unir leurs efforts pour restaurer les sols utilisés pour les cultures fourragères, ce qui permettra d'accroître leur rentabilité et leur viabilité. »
Cet investissement de 177 500 $ permettra notamment à la PRFA, aux sociétés pétrolières et gazières et aux producteurs d'établir des relations de travail, de façon à ce qu'ils puissent collaborer pour effectuer des recherches et des essais subséquents au chapitre de diverses pratiques de remise en végétation pour réduire l'érosion du sol et l'envahissement par les mauvaises herbes, qui surviennent sur les terres agricoles en raison des activités de forage pétrolier et gazier.
La recherche permettra d'examiner des variables comme le moment propice, le taux d'ensemencement et la combinaison de semis; elle sera utile pour les propriétaires fonciers et la faune puisqu'elle permettra d'augmenter la quantité de fourrage efficace et souhaitable le long des routes et sur les droits de passage des pipelines. L'utilisation accrue de combinaisons de semis appropriés par l'industrie pétrolière et gazière et d'autres propriétaires fonciers pourrait accroître la productivité et la viabilité des terres touchées par ces activités.
« La Peace River Forage Association remercie le gouvernement du Canada de sa contribution financière à ce projet », a déclaré M. Glenn Hogberg, président du Comité R D de la PRFA. « Cette aide nous aidera à évaluer et à améliorer la sélection des espèces (indigènes et agricoles), le moment propice, ainsi que le taux et les méthodes d'ensemencement sur les terres touchées par les activités de forage pétrolier et gazier. Ce projet sera bénéfique pour les producteurs de cultures fourragères, les compagnies pétrolières et gazières et l'environnement. »
La PRFA appuie l'industrie provinciale des cultures fourragères depuis 1992 en offrant de l'information, plus de connaissances et de meilleurs débouchés et en représentant les producteurs de la région de la rivière de la Paix.
Cet investissement vient du Programme canadien d'adaptation agricole (PCAA), un programme de financement de 163 millions de dollars du gouvernement Harper visant à aider le secteur canadien de l'agriculture à s'adapter et à demeurer concurrentiel sur les marchés mondiaux. En Colombie-Britannique, c'est l'Investment Agriculture Foundation (IAF) qui s'occupe de la prestation du PCAA.