RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

88 millions $ de retombées économiques avec les canneberges



(LVA) Le 12 juin dernier, l’association des producteurs de canneberges du Québec (APCQ) dévoilait une étude d’impacts économiques de l’industrie de la canneberge réalisée par la firme Zins Beauchesne et associés au cours des derniers mois.
« Au chapitre des investissements, les producteurs et les transformateurs ont généré, pour la période entre 2007 à 2011, 88 millions $ de retombées économiques au Québec suite à des investissements de l’ordre de 126 millions $ » a déclaré le nouveau président de l’APCQ, M. Louis-Michel Larocque.
« La production de canneberges a connu un essor fulgurant au cours des six dernières années. Cette dernière a presque doublé passant de 64 millions de livres de fruits produits en 2006 à plus de 119 millions de livres à l’automne 2011. Parallèlement, les superficies de production ont presque doublées passant de 4 400 acres à 8 036 acres au cours de la même période. Simultanément, le nombre de cannebergières est passé de 46 établissements à 75 aujourd’hui, réparties dans six régions du Québec » a ajouté Monique Thomas, directrice générale de l’APCQ.
Un atout au développement des régions
Cette croissance conduit à de la création d’emplois et à la revitalisation de municipalités et villages accueillant les cannebergières. Le développement de commerces locaux fournissant des intrants, des équipements de pointe et de la machinerie est un exemple concret d’impacts économiques issus de l’industrie de la canneberge. On compte 1 200 emplois directs et indirects chaque année à temps plein en lien avec l’industrie de la canneberge.
On compte 1 200 emplois directs et indirects chaque année à temps plein en lien avec l’industrie de la canneberge.
www.notrecanneberge.com