RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Lancement du site Internet canadien de Wine Jobs



PENTICTON, C.-B., le 12 juill. 2012 /CNW/ - La publication de premier plan de l'industrie vinicole en Amérique du Nord, Wine Business Monthly, a annoncé aujourd'hui le lancement du site Internet www.winejobs.com/canada conçu exclusivement pour les offres d'emploi dans le secteur vitivinicole au Canada. www.winejobs.com/canada s'inspire du site américain de Wine Business Monthly, winejobs.com, qui a affiché plus de 5 000 offres d'emploi en 2011.
L'affichage illimité sans frais d'offres d'emploi est offert pour les établissements vinicoles et les entreprises vitivinicoles au Canada. Les employeurs qui ont besoin d'aide pour afficher leurs offres d'emploi sur ce site peuvent communiquer avec Wine Business Monthly et le personnel de winejobs.com/Canada en composant le numéro de téléphone sans frais (800.895.9463) entre 9 h et 17 h (HNP). Le site propose également des nouvelles concernant l'industrie vinicole canadienne et internationale et un contenu diversifié qui soutiennent le processus d'embauche, comme le premier sondage annuel Wine Business Monthly sur les salaires dans le secteur, des actualités sur les intervenants du milieu vinicole et des occasions de réseautage. Le représentant de Wine Business Monthly, Eric Jorgensen, se rendra au Canada afin de procéder au lancement du site www.winejobs.com/canada au cours du congrès d'œnologie et de viticulture en Colombie-Britannique (kiosque Numéro 69). Il prévoit effectuer des visites similaires dans d'autres régions du Canada pour s'assurer que le site répond aux besoins du secteur vitivinicole du pays.
« Wine Business Monthly couvre tous les aspects de l'industrie vinicole au Canada depuis plus d'une décennie. La croissance dans plusieurs établissements vinicoles a atteint un niveau qui justifie amplement un site d'emplois lié à notre publication », a indiqué M. Jorgensen. Le site canadien s'inspire du site Internet www.winejobs.com aux États-Unis, en ligne depuis 2001, et qui enregistre maintenant plus de 1 million de pages consultées en un mois par des employeurs partout en Amérique du Nord.
Renseignements : Steve Burns