RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Recherche sur des sources d'énergie de remplacement pour les agriculteurs



Delhi (Ontario), le 22 juin 2012 - Le gouvernement Harper investit dans un projet d'avant-garde qui pourrait aboutir à une autre solution pour la production d'énergie à la ferme et permettre de réduire les coûts. L'honorable Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, ministre responsable de la région du Sud-Ouest de l'Ontario et députée de Haldimand-Norfolk, a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, un investissement de plus de 52 000 $ dans la mise au point et l'installation d'un dispositif hydroélectrique conçu pour tirer de l'énergie des barrages en place dans les exploitations agricoles.
« Notre gouvernement est déterminé à aider les producteurs à augmenter leurs profits en trouvant de nouvelles sources d'énergie, a déclaré la ministre Finley. Les initiatives comme celle ci offrent la possibilité de réduire l'empreinte écologique des exploitations agricoles dans l'ensemble du Canada, tout en permettant aux agriculteurs d'économiser de l'argent. »
L'investissement en question aidera GreenBug Energy Inc., une entreprise établie dans le comté de Norfolk, à aménager et à exploiter un site d'essai pour son système de microcentrale hydroélectrique à vis d'Archimède, une première au Canada, dans les vestiges d'un vieux moulin à côté d'un barrage à faible hauteur de chute. Le dispositif à vis sans fin de haute technologie monté à l'intérieur d'une tubulure est conçu pour tourner sous l'effet de la force du courant et activer une génératrice qui produira environ 60 000 kilowattheures d'énergie renouvelable.
Jusqu'ici, les barrages à faible hauteur de chute n'ont pas été utilisés pour la production d'énergie hydroélectrique en raison d'un manque de solutions rentables. Le nouveau système de microcentrale au fil de l'eau utilisant les débits d'eau saisonniers pourrait permettre aux agriculteurs de mieux évaluer le potentiel hydroélectrique de leurs propres barrages. Appliqué à une plus grande échelle, ce système offre à des centaines d'exploitations agricoles la possibilité de réduire leurs coûts d'énergie en tirant parti des débits d'eau sur leur propriété.
« Il y a actuellement au Canada de nombreux barrages à faible hauteur de chute qui appartiennent à des agriculteurs et qui conviennent bien à cette nouvelle technologie, a déclaré M. Tony Bouk, vice-président de GreenBug Energy Inc. Nous sommes très emballés à l'idée de collaborer avec le Conseil de l'adaptation agricole et un agriculteur de la région pour faire la démonstration de notre système et d'offrir la même occasion à tous les autres agriculteurs qui possèdent des barrages. »
L'investissement provient du Programme canadien d'adaptation agricole (PCAA), une initiative quinquennale (2009-2014) de 163 millions de dollars du gouvernement qui a pour but d'aider le secteur agricole canadien à s'adapter et à demeurer compétitif. En Ontario, le PCAA est administré par le Conseil de l'adaptation agricole (CAA). Pour en savoir plus long sur le PCAA, veuillez consulter le site Web www.agr.gc.ca/pcaa. Pour obtenir d'autres précisions sur le Conseil de l'adaptation agricole, veuillez consulter le site Web www.adaptcouncil.org.
Meagan Murdoch